Top 10 des religions d’anime fictives

Les mondes aux multiples facettes qui apparaissent dans les dessins animés génèrent leurs propres structures sociales, arrangements culturels et systèmes institutionnels. Semblables aux cultures et civilisations de la vie réelle, les sociétés animées forment leurs propres groupes en fonction de leurs croyances et de leurs similitudes.

EN RELATION: 10 anime avec le meilleur commentaire social

De même, comme les communautés de non-fiction, ils créent leurs propres religions, adorant des dieux, des personnes ou des phénomènes naturels endémiques. Les religions animées et les organisations spirituelles sont aussi variées et diverses que les structures théologiques réelles, différant selon leur histoire, la culture environnante, le moment de la manifestation et même les facteurs environnementaux. Alors que les religions fictives se préoccupent des mêmes questions que leurs homologues de la vie réelle, certaines adoptent des voies peu orthodoxes et inattendues. Après tout, la seule limite aux organisations spirituelles dans l’anime est l’imagination de leurs créateurs.

dix Sacred Eye Cult de Future Diary avait des pratiques extrêmement tordues


Tsubaki du futur journal

L’Omekata ou The Sacred Eye Cult apparaît dans le thriller Battle Royale futur journal était une organisation religieuse créée par les parents de Tsubaki Kasugano, le propriétaire trompeur du journal clairvoyant.

L’Omekata s’est formé autour de la conviction que, malgré sa mauvaise vue, Tsubaki avait le pouvoir de clairvoyance. Malheureusement pour la divinité figure de proue, l’organisation était dirigée par un chef cruel et violent, qui a forcé les adorateurs de Tsubaki à “se purifier de leurs péchés” en agressant sexuellement la jeune fille. Des années d’abus ont transformé Tsubaki en un individu amer et haineux, plein de ressentiment envers les partisans d’Omekata et le monde entier.

9 Le peuple Ishvalan a une identité culturelle et religieuse unique dans le monde de Fullmetal Alchemist.


La zone sud-est d’Amestris, le pays fictif qui sert de décor à alchimiste full metal, a sa propre culture indigène unifiée sous la religion Ishvalan. Contrairement à la plupart des religions d’anime traditionnelles, inspirées du système de croyance shinto natif du Japon, Ishvalan est plus similaire aux religions du Moyen-Orient.

La culture Ishvalan a des coutumes très unifiées et traditionnelles établies dans leurs croyances spirituelles. En conséquence, la culture Ishvalan et la religion qui l’ont engendrée se sentent très authentiques et réalistes, presque apparentées à une structure théologique réelle avec des coutumes et des règles clairement établies.


8 Le culte de Mob Psycho 100 (LOL) était une religion effrayante basée sur le rire


La foule a battu Dimple

Avant de devenir un allié des héros, l’esprit maléfique Fossette de Mob Psycho 100 était le fondateur d’une organisation culte connue sous le nom de (LOL). La religion effrayante de Dimple s’est propagée rapidement, réussissant à recruter plusieurs dizaines de membres en un mois seulement. Le but ultime de Dimple était de devenir un dieu, donc former une religion autour de lui semblait être une première étape logique dans sa grande quête de l’esprit.

Les membres de l’organisation portaient des masques aux visages souriants, obligeant les utilisateurs à rire de manière incontrôlable. Malheureusement pour Dimple, les pouvoirs de Mob l’ont empêché de tomber sous le charme de l’esprit, entraînant le démantèlement psychique du culte.


7 Les adorateurs de Kira ont vu la lumière comme une divinité juste dans Death Note


ryuk léger de note de mort

Après avoir acquis un artefact mortel qui lui permet de tuer n’importe qui après avoir appris son nom et son apparence, le notes de mort Le tristement célèbre protagoniste Light Yagami assume le personnage de Kira et commence sa quête pour débarrasser le monde du crime et du mal. Malheureusement, Light développe un complexe divin au cours de sa juste mission, entraînant l’homme dans la spirale du mal qu’il a tenté de démanteler.

Ce ne sont pas tous les gens du Menace de mort L’univers s’est opposé à la quête de justice de Kira. Certains considéraient la Lumière comme une divinité destinée à sauver le monde de la corruption, formant un culte dévoué d’adorateurs de Kira.


6 La bénédiction de Heaven Official a à voir avec la structure religieuse de son monde magique


les officiels du ciel bénissent la couverture de netflix

Les thèmes d’anime chinois, donghua, diffèrent grandement de leurs homologues japonais. Le paysage spirituel et culturel de la Chine a une énorme influence sur les médias, ce qui se traduit par des récits divers et culturellement complexes.

CONNEXES: 15 Donghua incontournables pour les fans d’anime

Le genre xianxia, ​​faisant généralement référence aux histoires de cultivation, est un sous-genre de la fantaisie chinoise influencé par le taoïsme et la mythologie chinoise. L’un des anime xianxia les plus innovants. Bénédiction officielle du cielplonge dans la structure religieuse du genre, le dépeignant comme une structure bureaucratique unique avec différents dieux ayant des fonctions administratives et sociales multiformes au sein de la hiérarchie céleste.


5 Le faux culte d’adoration des flingueurs d’Adai a empêché le village de s’éteindre à Gurren Lagann


Village d'Adai Gurren Lagann

épisode 5 de Gurren lagann emmène les héros de la série dans un village souterrain d’Adai, un endroit sombre et effrayant où les gens vénèrent les Gunslingers, les robots emblématiques de la série, comme s’ils étaient des dieux. Malgré les conditions de vie désastreuses dans le village appauvri, les habitants d’Adai continuent de vivre sous terre et de faire confiance à leur dieu impitoyable.

Malheureusement, Adai est incapable de soutenir une population de plus de 50 personnes, forçant les adorateurs des hommes armés à mettre en œuvre des mesures de contrôle de la population sévères. Les politiques inhumaines d’Adai sont déguisées en pratiques religieuses, aidant les anciens à soutenir les traditions impitoyables qui maintiennent le village en vie.


4 Tatami Galaxy Star rejoint un culte de la santé déguisé en club de softball universitaire


Le cercle de softball Tatami Galaxy

Le cercle du softball représenté dans l’un des Tatami Galaxie arcs est une religion particulièrement étrange et fascinante qui se forme autour d’une marque de produits entièrement naturels. Lorsque le protagoniste de la série rejoint pour la première fois son club de softball universitaire, il semble inoffensif et même gentil, avec tous les membres outrageusement gentils et amicaux.

Ce n’est que plus tard qu’il apprend son objectif ultime de promouvoir de manière maniaque les produits alimentaires sains d’une certaine entreprise, mais il accepte la fausse religion afin d’impressionner la jolie fille du fondateur de l’entreprise.




3 L’attaque de l’église des murs de Titan en sait beaucoup plus sur l’histoire du monde réel que le grand public


Attaque sur Titan mur de Titan grondement

Alors que la plupart des Eldiens de Paradis ont perdu la mémoire du monde extérieur, piégés sur l’île lointaine par le vœu de Karl Fritz, certains sujets d’Ymir connaissent encore la véritable histoire de leur monde.

CONNEXES: Attack On Titan: 10 choses dont les Eldiens ne savent rien

Attaquer les titans Church of the Walls considère les murs comme les protecteurs sacrés de la race humaine, les vénérant comme des dieux qui protègent les gens derrière eux des titans. Cependant, certains des plus hauts gradés de l’église savaient que les murs étaient faits de titans colossaux durcis. Ils connaissent de nombreux secrets du monde, mais les fervents adeptes de l’église sont toujours prêts à mourir pour la sacristie de leur foi.


deux L’ancienne déesse Tempus Spatium de Simoun est créditée d’avoir offert au peuple de Simulacrum sa technologie de pointe.


Les événements de l’anime de science-fiction yuri simoun se déroule sur Daikuriku, une planète semblable à la Terre où tout le monde est biologiquement né de sexe féminin. La nation la plus avancée technologiquement de la planète, Simulacrum suit une religion intrigante qui vénère sa déesse omnisciente, gentille et aimante Tempus Spatium.

Les fidèles croient que leur déesse est la créatrice de toute vie sur Daikuriku et la source des incroyables avancées technologiques de Simulacrum, telles que les mystérieux navires Simoun pilotés par les acteurs de l’anime. Historiquement, les navires étaient utilisés pour écrire des prières dans le ciel, vénérant le gentil et puissant Tempus Spatium.


1 Le Vodarac dans l’Eureka Seven avait des croyances religieuses pacifiques et compatissantes


Le Vodarac dans Eureka Seven

eurêka sept présente un groupe de moines épris de paix, les Vodarac, qui croient que la Terre est une force sensible qui doit être nourrie et respectée. En suivant les voies de Vodarac, la vraie paix ne peut être obtenue que par ceux qui restent étroitement liés à la terre. L’organisation est très protectrice de leur religion, prête à risquer leur vie pour le bien de la terre.

Malgré les croyances raisonnables de Vodarac, ils ont été fortement discriminés et ont subi de multiples attaques en raison de leurs croyances spirituelles. Le sort de ce groupe religieux reste inconnu après avoir été impitoyablement anéanti par les Antibody Coralians.

SUIVANT: Top 10 des personnages animés dotés de pouvoirs terrestres

Segments de certains des meilleurs rebondissements d'anime


Suivant
Top 10 des intrigues animées de tous les temps


A propos de l’auteur

pdolending